Nouvelles
du Phare

Les Rencontres du Phare Enfants et Familles : plus que des ateliers, du soutien!

Le 1er décembre dernier s’est tenue la 4e édition des Rencontres du Phare Enfants et Familles au Carrefour communautaire de Rosemont l’Entre-Gens. L’activité qui s’adressait aux parents et aux proches significatifs des enfants fréquentant le Phare avait pour thématique : Prendre soin de soi, ça aide tout le monde.

Devenues des rendez-vous incontournables, les Rencontres visent à permettre aux familles d’échanger, de briser leur isolement et de cogiter sur des solutions face aux difficultés de leur quotidien atypique. « Les familles qui y participent ne sont pas toutes au même point. Les échanges entre parents les aident à se bâtir un coffre à outils pour faire face aux obstacles futurs », d’expliquer Marie Duchesneau, agente de relations humaines au Phare Enfants et Familles.

 
Édition 2013

Huit familles ont assisté à la dernière Rencontre. Accueillis par les bénévoles et employés du Phare ainsi que par les conférenciers, les participants ont eu l’occasion d’échanger entre eux sur leur situation, mais également avec les intervenants. Afin d’être présents toute la journée, les parents ont pu confier leurs enfants aux bons soins de l’équipe d’animation de la halte-garderie (composée d’employés et de bénévoles du Phare), un service mis en place afin de faciliter l’accessibilité aux Rencontres.

Pendant que leurs enfants s’amusaient, les familles ont eu droit à un atelier de Ginette Larose intitulé Prendre du temps  pour moi, est-ce possible? La conférencière, elle-même mère de quatre enfants dont l'une a profité des services du Phare au cours de sa vie, a disséqué cette problématique : Pourquoi est-ce si difficile? Quels sont les obstacles qui nous empêchent de le faire? Quels sont les impacts dans nos relations affectives, avec nos enfants, notre conjoint et sur soi-même? Mme Larose a ensuite abordé, avec les participants, différentes pistes de solutions à partir d’expériences personnelles, d’exercices, d’échanges et de théories.

Après le dîner, les familles ont eu droit à un deuxième atelier dirigé par George Bastien, intervenant en soins spirituels au CHU Sainte-Justine. Intitulé Chercher du sens ensemble en pleine conscience de la réalité : à chaque jour, à chaque heure et même à chaque souffle, la conférence de M. Bastien visait à permettre aux participants de trouver des manières de vivre la réalité, de s’aimer assez pour prendre soin de soi afin de mieux aimer son enfant malade grâce à de courts enseignements, au partage d’expériences et à différents exercices de pleine conscience.

La journée s’est terminée sous le signe de la détente où les participants ont pu bénéficier d’un massage de 15 minutes offert par des massothérapeutes.

 

Julie Perreault, rédactrice bénévole pour le Phare